Ma vie de seins

Cette poitrine que j'aperçois de temps en temps en me disant : et moi c'est pour quand ?

Quand tu seras grande, comme maman !

Et je scrute interminablement mon reflet à la recherche d'un changement

Voilà qu'ils gonflent enfin ! Vite, un soutif. Il faut de suite les maintenir

On est fière devant les copines, on est honteuse devant les adultes

Et si ça avait pu simplement passer inaperçu ?

Chaque jour, le même rituel : on les cache, on les couvre, on les conditionne.

Une belle lingerie, une forme de bonnets et hop ils sont dans le moule.

Arrive enfin la fin de journée, on les libère mais juste pour la nuit

On ne les regarde pas, on croise les bras pour les cacher, les maintenir

ils sont laids, asymétriques, étirés ,flasques...

J'en voulais des bien ronds, fermes et qui restent bien en place  !

Arrive le temps des câlins, des caresses,

Avec peu d'assurance on les découvre, on les montre

Il sont touchés, apprivoisés et deviennent sensuels, sensibles et doux

Je les aime bien finalement ils sont très excitants...


Arrive alors le temps des enfants. Ils grossissent, durcissent.

Ils sont magnifiques, rebondis, imposants.

Douloureux entre engorgements, crevasses et saignements

Il a fallu s'accrocher pour profiter finalement des plaisirs et bienfaits de l'allaitement.

Et, un jour, j'ai eu besoin de les libérer ,

J'ai rompu mon rituel,

Je ne les cache plus

Je ne les couvre plus,

Je ne les conditionne plus,

Ils ont bien mérité de vivre libres.

Et peu a peu je les trouve beaux

Peu à peu mon corps fier se redresse et assume pleinement cette particularité si féminine

Et j'en suis sûre finalement je les aime.

Avec tous leurs petits défauts qui en font une paire de miches complétement unique.

A mes seins que je remercie et que j'aime !


Aurélie

72 vues

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

​© 2018 par Au Coeur des Femmes