Mis à jour : 5 déc. 2018

Find your tribe, and love them hard


Sororité.


C’est un mot aux consonances trébuchantes qui invite à la douceur. La douceur de se relier entre femmes, entre sœurs, sorcières d’un nouveau temps. Le cercle invite à l’équité, la transparence, révéler sa beauté, déposer le passé. (Re)Connecter à sa féminité : parler, ressentir, créer, intentionner.

Nous portons toutes en nous des blessures de nos lignées de femmes, des mémoires de nos ancêtres, et nous reproduisons malgré nous des schémas conditionnés par les croyances et les codes culturels. Des mécanismes qui nous poussent à la rivalité, la jalousie, la comparaison, le manque d’estime, et surtout à la déconnexion de soi, de son cycle et de ses énergies.Créer un cercle de femmes, c’est permettre l’existence d’un cocon créatif, doux et bienveillant. Un lieu d’opportunités et d’apprentissages, de partages.

Comprendre que je ne suis pas seule.


Voir que d’autres femmes traversent les mêmes processus, les mêmes questionnements, vivent les mêmes peurs, subissent les mêmes injonctions.


Ressentir une énergie nouvelle, porteuse, libératrice.


Dépasser le jugement et la peur, et voir la beauté qui réside en chacune, cette lumière intérieure derrière les filtres du passé, ce trésor enfoui.


Apprendre comment je vis tout au long de mon cycle, quelles énergies m’accompagnent et me portent, et comment faire de la lune un guide.


Vivre mes émotions, celles de mes sœurs, les accueillir et les laisser s’évaporer.


Un cercle de femmes, c’est aussi un lieu d’amour. Un lieu où l’on apprend à s’aimer soi, à aimer l’autre, à aimer l’autre en soi et soi en l’autre. C’est un lieu où l’on comprend l’importance de se centrer, de se recentrer, de faire de soi sa priorité.


C’est un espace que je veux dédié, aussi, à l’amour de l’homme, à la compréhension que lui aussi subit les mémoires du patriarcat, la pression du cliché de ce que doit être la « virilité », l’incompréhension du féminin, la castration du masculin.

Un espace qui met en conscience qu’une femme reliée à son féminin sacré peut révéler la place du masculin et, à son tour, le libérer.


C’est en unissant nos cœurs de femmes, de mères, de filles, d’enchanteresses, de sorcières, que nous pourrons remettre en lumière les connaissances ancestrales dont chaque femme et chaque homme a besoin. En reconnaissant que chaque sœur a quelque chose à transmettre, à révéler, à vibrer, et en lui apportant le soutien et l’amour qui lui permettront d’accoucher d’elle-même, vers une nouvelle humanité.


Vanessa Bé

www.unalome-ai.com


Au Coeur des Femmes Groupe FB

https://www.facebook.com/groups/282763439168974/

Au Coeur des Femmes Page FB https://www.facebook.com/au.coeur.des.femmes.ecole.humaniste/

0 vue

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle

​© 2018 par Au Coeur des Femmes